Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
2 août 2014 6 02 /08 /août /2014 20:47

 

 

 

il ne vous reste qu’à, reculer, qu’à reculer un peu plus et toujours il ne vous reste qu’à. reculer encore il ne vous reste, qu’à reculer il ne vous reste, et vers la sortie la fin de. il ne vous reste, vers la sortie le dehors de, vous-mêmes à reculer vous la sortie toujours à, fuir, ce qui chaque jour vous rattrape pourtant. à finir sans cesse et sans jamais, il ne vous reste, ce chemin en sens inverse vos, devenir-terre vos, absences lorsque plus rien n’a de sens plus rien, n’a de sens plus rien n’a de, sens, sinon. reculer. reculer encore. reculer fuir. plus rien n’a de : sens. à finir sans cesse vous. vous demandez, quelle pourrait être votre : place. à finir sans cesse

de ne pas

de

ne jamais

ne plus

ne ressasser ni

encore jamais

ne plus ne

pas.

vos langues trébuchent sur vos os empilés vos, os, sur, vos langues, empilés trébuchent vos, langues vos os, sur empilés, trébuchent sur, langues os vos vos langues, os, trébuchent empilés sur trébuchent, vos langues vos os, trébuchent sur, vos langues vos os, empilés sur, trébuchent. il s’agit de le supporter, pourtant.

 

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Tapages
  • Tapages
  • : Tapages, c'est les attardés de l'avant-garde. Tapages, c'est du réchauffé, parce que la cuisine c'est pas notre truc. Tapages, c'est ceux qui croient qu'on a encore un corps en état de fonctionner. Tapages, c'est ceux qui pensent que le poème est un corps en action.
  • Contact

Rechercher

Archives

Catégories