Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
11 septembre 2014 4 11 /09 /septembre /2014 20:24

 

 

ça vous glace vous paralyse ça, vous glace vous, ça vous, terrifie cette vie par intermittences ça, vous, ça le sentiment, de ne jamais être vraiment là, de ne jamais être, vraiment, ça vous glace vous emprisonne, dans vos corps si fermés tellement fermés, vos corps, pleins de chair d’os et d’années lourdes, vos corps vraiment. en vous seulement la langue seulement seulement, la langue seulement, seulement la langue seulement, seulement la, langue seulement seulement, la langue seulement, seulement la langue seulement.

ça (vous)

creuse ça

(vous)

travaille,

cette histoire de résistance et d’obstinations, cette histoire (en) vous travaille, cette histoire, l’obscur, l’attente, ça travaille comme vous, travaillez, à la langue seulement la langue seulement. en vous ça travaille. ces syntaxes qui vous éloignent de vous-mêmes vous, qui éloignent, qui, vous, ces syntaxes, vous-mêmes éloignent qui éloignent ces, vous, vous-mêmes vous, ces syntaxes, éloignent qui ces, syntaxes qui, vous, éloignent, ces syntaxes ces, vous, qui vous-mêmes, ces syntaxes, éloignent. chaque matin un peu plus votre désastre un peu plus votre acharnement, à abandonner toujours abandonner même lorsque vous : persistez, un peu plus. chaque matin ça progresse chaque matin :

seulement la

langue seulement seule

ment la langue seulement seulement la

langue.

 

 

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Tapages
  • Tapages
  • : Tapages, c'est les attardés de l'avant-garde. Tapages, c'est du réchauffé, parce que la cuisine c'est pas notre truc. Tapages, c'est ceux qui croient qu'on a encore un corps en état de fonctionner. Tapages, c'est ceux qui pensent que le poème est un corps en action.
  • Contact

Rechercher

Archives

Catégories