Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Top articles

  • Ar poétik pr Poèm portable (extré), par JD Lemarié

    23 mars 2011 ( #Textes )

    « Qwa ke vou écrivié évité la bassess Le stile le + noble a pourtan sa nobless O mépri du bon sens le Burlesk éfronté Trompa lé yeu dabor plu par sa nouvoté […] Surtou qd vo écri la langue révéré Dan vo + gran excé vou soi toujour sacré En vin vou me...

  • Tautologie, de Yannick Torlini

    23 mars 2011 ( #Textes )

    trou trou trou trou trou trou trou trou trou trou trou trou trou trou trou trou trou trou trou trou trou trou trou trou trou trou trou trou trou trou trou trou trou trou trou trou trou trou trou trou trou trou trou trou trou trou trou trou trou trou trou...

  • Trous, de Yannick Torlini

    21 mars 2011 ( #Textes )

    je ne me survis pas : je m’entortille. autour de ma langue : je m’entortille. autour de tout, ce que ma langue ne dit pas : je m’entortille. je : ne me survis pas : ma langue s’entortille, autour de toutes les langues. je m’entortille. ma langue s’entortille...

  • [maïnawa psssss], de Franck Doyen

    15 mars 2011 ( #Textes )

    [ maïnawa psssss ] é la pardola ilaro ravalé psilaro psssss alawa alawa si alawa alawa si barto né è barto si psssss èstoléwa é lewala la vitoga é ta wa a ta i sadw i sardolaka si té wa samaa si té vassama so kémé ma kémé kémé ma kémé kémé ma kémé kémé...

  • Lune, par JD Lemarié

    03 mars 2011 ( #Textes )

    La lune un jour quand je suis parti quand je suis parti à la montagne j’ai vu la lune qui pleurait et qui riait et quand je l’ai vu pleurer j’ai vu que ça existait pas et comme ça existait j’ai ri je ne savais pas que ça existait c’était la première fois...

  • Je m'évite, de Yannick Torlini

    01 mars 2011 ( #Textes )

    je m’évite je me proche rapproche évité raccroché décroché je m’évite je me parle dans l’évitement de je parle je dis parfois des choses justes j’évite je m’évite dans mon quotidien je me vis au quotidien mais pas aujourd’hui pas aujourd’hui je m’évite...

  • "Ja, chère madame !" par Alain Helissen

    19 février 2011 ( #Textes )

    Ja, chère madame ! et chaleureuse à l’entrejambe hospitalier sait-il comment elle dit côté jardin la femme pénétrée emplissait tout sur l’image cependant il cherchait le vaisseau fantôme parmi quelques fleurs rangées en bouquet de circonstance sa fête...

  • Décider, par Yannick Torlini

    09 février 2011 ( #Textes )

    il y a d’un bout à l’autre il y a toi de là à là et pas tout-à-fait et comme je me jette oui comme je me jette de toi à toi oui comme je me jette suspendu entre toi et toi de là à là comme le peut-être je suis le peut-être de l’entre toi et toi le peut-être...

  • Une poésie publique est-elle possible ? fragment d'une correspondance Avec Alain Marc

    08 février 2011 ( #Actualités )

    La poésie permet de belles rencontres. C’est en demandant son avis sur Tapages à Alain Marc que nous avons commencé à parler de son manifeste « Une poésie publique est-elle possible », avec élan et intérêt. Avec son accord, nous reproduisons ici cette...

  • Plexus, par Olivier Thirion

    07 février 2011 ( #Textes )

    Aujourd'hui, lisons Olivier Thirion, le créateur de la revue nancéenne Les Refusés , qui a bien voulu nous faire parvenir un de ses poèmes. Nous l'en remercions vivement. La conscience se déploie comme une vague qui monte du large pour se replier sur...

  • Respirer, deux textes de Charles Pennequin

    01 février 2011 ( #Textes )

    Nous tenons à remercier chaleureusement le poète Charles Pennequin (que nous ne présentons plus) de nous avoir fait l'honneur de nous envoyer une contribution pour Tapages. Lisez et respirez, ça en vaut la peine ! Il faut pouvoir penser à partir de la...

  • Traduction, par JD Lemarié

    26 janvier 2011 ( #Textes )

    Il s’agit bien de se faire homme, à chaque instant, sans relâche. Il est bien que pas un homme, à chaque instant, sans relâche. (arabe) Pour ce faire le droit, pour tout le temps sans délai. (latin) Il est un homme sans la grâce, à chaque instant, il...

  • Demain je suis, de Tristan Solman

    25 janvier 2011 ( #Textes )

    Et puis et puis rien qu’un instant rien qu’un tout petit instant du fond de tout ça rien qu’un instant encore mais rien oui rien qu’un instant oui rien qu’un petit rien un instant un petit instant de rien du tout mais qui meublerait bien tous ces grands...

  • Création d'un blog sur le poète Ghérasim Luca

    21 janvier 2011 ( #Actualités )

    Tapages tient à vous signaler la récente naissance d'un blog consacré à Ghérasim Luca. Le site, véritable source d'interrogations, d'analyses, et de partage d'informations sur le poète roumain, a été crée par Serge Martin (alias le poète Serge Ritman,...

  • Cri du poème

    15 janvier 2011 ( #Textes )

    Le poème est fait tout de silence et de mots arrachés difficilement à la pesanteur d’un monde clos et sans lumière. Le cri qui s’en dégage n’est pas tant un cri de révolte et de combat que le cri d’un nouveau né balbutiant ses premières paroles. Il s’agit...

  • Poésie terroriste

    14 janvier 2011 ( #Textes )

    Ce n’est pas dans mes habitudes de m’expliquer sur ce que je fais, sur les raisons de mes démarches poétiques et artistiques au sein de Tapages (existent-elles réellement, ces raisons ? toute poésie n’est-elle pas un tant soit peu gratuite, à l’heure...

  • Il faut tenir bon, de Yannick Torlini

    07 janvier 2011 ( #Textes )

    la vue est une cataracte est un abri. l’œil dérive vers le bas est le geste. les choses ne passent pas se taisent. le fond des choses prend le large fond sur la langue. tout est clair est question de survie. il y a un double fond absorbe l’air des poumons....

  • Marchandises, de Yannick Torlini

    02 janvier 2011 ( #Textes )

    PARFOIS, RIEN NE PEUT, PASSER ENTRE LES MAILLES, DES MATINS, TOUT LE TEMPS. OUI PARFOIS ÇA SE BLOQUE. DANS L’IDENTIQUE. L’IDENTIQUE À MOI, QUI ME FIGE, COMME UN MIROIR, SANS TAIN. MON MOI EST D’UNE TRANSPARENCE, OPAQUE DANS LE QUOTIDIEN. DE LA PAROLE....

  • La langue des fantômes, de Yannick Torlini

    20 décembre 2010 ( #Textes )

    la langue des fantômes comment faire ne serait-ce que le premier pas dans la possibilité de moi dans l’arythmie du je mon caillot de sens dans le sang de partout d’un bout à l’ autre du corps ça se démène dans les matins qui n’en finissent pas dans la...

  • Pendre, de Yannick Torlini

    12 décembre 2010 ( #Textes )

    Pendre je pourrais être une partition. mon corps pourrait être une portée. mon corps. mon corps pourrait être porté. je pourrais. je pourrais porter mon corps. je pourrais le soulever. à bout de bras. le soulever. avec les mains. je pourrais. mon corps....

  • Indigeste, de Tristan Solman

    27 novembre 2010 ( #Textes )

    Bande de cons Vous y croyez encore à la poésie vous y croyez encore à tous ces mensonges qu’on vous sert sur beau papier relié couverture simili-cuir vous y croyez encore à tout ça on dirait même que ça vous plaît tout ça on dirait même que vous vivez...

  • La Malangue (2), de Yannick Torlini

    13 novembre 2010 ( #Textes )

    dans le souffle de chaque dans le geste de chaque je suis le corps même empli de vie même de chaque je suis le corps tendu étendu du désir même même qui éructe encore quelques mots chaque fois encore je suis là encore mais même ailleurs la chair chaque...

  • Ça mène, de Nicole Delvallée

    08 novembre 2010 ( #Textes )

    Tapages a le plaisir d'accueillir Nicole "Coline" Delvallée, que vous avez probablement déjà eu la chance de croiser ça et là sur le net. Circulez Sens Mue Cirque Simple Aussi Simples Sur pairs Posée Repère Pose Musique Simple Oser On sait plus où on...

  • Pro nom, par J-D Lemarié

    04 novembre 2010 ( #Textes )

    Lecture de Jean-David Lemarié Poses un je Pose un on Pose un posons Pose un tu je Ne sait pas Qui de nous Es-tu je ? Dis moi moi toi avec la bouche oui mais laquelle ?! La du mur comme un bloc La qui vit ça doit bien Dire un peu la qui vit Non ? Le mur...

  • La Malangue, de Yannick Torlini

    31 octobre 2010 ( #Textes )

    Lecture de Jean-David Lemarié je parole avec des mots je parole ma vie dans des mots qui sont les miens quand je parole le mot voudrait et moi je suis à l’intérieur à l’intérieur des mots et de la malangue et je veux au commencement d’un bout à l’autre...

<< < 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 > >>

Présentation

  • : Tapages
  • Tapages
  • : Tapages, c'est les attardés de l'avant-garde. Tapages, c'est du réchauffé, parce que la cuisine c'est pas notre truc. Tapages, c'est ceux qui croient qu'on a encore un corps en état de fonctionner. Tapages, c'est ceux qui pensent que le poème est un corps en action.
  • Contact

Rechercher

Archives

Catégories