Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
19 septembre 2013 4 19 /09 /septembre /2013 20:22

 

 

 

camarade, ce sol que tu travailles un jour te travaillera au silence des merles, l’écorce brisure répandra ta force plus loin que le manche de l’outil répand : tu te disperses (disperseras), à la muqueuse fatigue qui chaque jour disloque disperse (dispersera). ta lutte intestine entre veille et sommeil, ta lutte intestine entre vivre et ne pas. ta lutte intestine entre toi et toi-même travaillé par argile + calcaire + grès + silex + calcites. camarade, tu es et seras chaque jour l’insecte laborieux que tu écrases sous ta semelle décembrisée, l’attente de ton propre corps qui janvier traverse. tes décombres à la neige qui février annonce.

 

 

 

Partager cet article
Repost0

commentaires