Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
27 novembre 2010 6 27 /11 /novembre /2010 18:42

 

 

 

Bande de cons

 

 

Vous y croyez encore à la poésie vous y croyez encore à tous ces mensonges qu’on vous sert sur beau papier relié couverture simili-cuir vous y croyez encore à tout ça on dirait même que ça vous plaît tout ça on dirait même que vous vivez dans tout ça que vous crevez en ayant vécu de tout ça que vous crevez gorgés de beaux mots comme des lamproies de l’existence que vous vivez juste pour pouvoir crever gorgés de tout ça juste pour pouvoir rendre tout ça à la vermine une fois que tout est fini juste pour pouvoir rendre tout ça à la vermine aux vers après utilisation

 

 

La vie l’existence ne sont pas faites de mots d’images de métaphores mais de procédés chimiques de glandes de sécrétions de fluides la vie est plus sale qu’un sonnet la vie est plus sale qu’une rime c’est ce qui en fait toute sa terrible force et sa fascinante étrangeté

 

 

Exister c’est marcher sur des tessons de bouteilles pieds nus et recommencer chaque jour parce qu’on y a prit goût

 

 

Rien à voir avec les beaux mots

 

 

La poésie n’est plus rien puisqu’on en a fait tout la poésie n’est plus possible non la poésie c’est une des choses les plus dégueulasses que l’on nous inflige la poésie c’est pas possible la poésie c’est pas mangeable c’est pas digeste la poésie c’est le beau mensonge du monde la poésie c’est la sacralisation d’un langage inacceptable puisque le monde est langage et puisque le monde a quelque chose de pourri dans ses fondements oui le monde a quelque chose de pourri le monde est inacceptable

 

 

La poésie c’est plus possible

 

 

La rime et le vers la rime et le vers sont les deux vermines qui nous percent le regard qui nous crèvent les yeux pour nous bouffer la cervelle jusqu’à l’os la rime et le vers sont les deux lames qui chaque jour nous châtrent pour nous donner en pâture à la Beauté

 

 

La poésie est fasciste le langage est fasciste l’existence est fasciste

 

 

La poésie pue

 

 

On en dégouline comme des méduses flottant sur un large qui ne vient plus on en dégouline comme des méduses crevées sur des récifs de silence la poésie n’est plus que silence la poésie ne veut plus rien dire

 

 

Mais vous n’y comprenez rien mais vous préférez rester dans le confort des mots mais vous préférez vous gagariser d’art de beauté de profondeur de respectabilité vous préférez vous gargariser de culture de manières de formes d’images fausses vous préférez vous gargariser de toute cette pauvreté de l’âme jusqu’à en mourir creux commes des souches

 

 

La poésie c’est pour les riches

 

 

 

Tristan Solman

 

 


 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Tapages
  • Tapages
  • : Tapages, c'est les attardés de l'avant-garde. Tapages, c'est du réchauffé, parce que la cuisine c'est pas notre truc. Tapages, c'est ceux qui croient qu'on a encore un corps en état de fonctionner. Tapages, c'est ceux qui pensent que le poème est un corps en action.
  • Contact

Rechercher

Archives

Catégories