Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
8 décembre 2011 4 08 /12 /décembre /2011 22:31

 

 

 

Il disait             non pas encore non

           

                il disait          non        dans ce                    (pas encore)

                                   

             qui lui                        restait                 de possibles il disait

 

                (pas encore)                            non il disait         non il disait

 

le rien qui                               lui restait                                         à dire il disait

 

                      ce rien                                        il y a longtemps

 

                                                                                   longtemps

 

                                                                                   longtemps ce rien

 

     longtemps que je vous l'ai laissé

     longtemps que je vous l'ai offert

     longtemps que je m'en suis débarrassé

     longtemps que je l'ai sacrifié

     longtemps oui longtemps que je n'ai plus rien à y perdre ce rien

 

                                                                            je vous l'offre il disait

 

                         je vous l'enrobe dans ma langue vide ce rien           il

 

    disait                           ce rien disait

 

                      tout ce qu'il avait dit depuis               ce rien depuis

 

 

             la table

             la chaise

             l'attente

             la pièce

             la révolte

             le corps empli de barricades

                                      de caillasses et de cris

                                                                de cris

                                                                de cris

                                                                de cris

 

 

il disait                          ce rien je vous l'offre

 

                     avec mon premier             et dernier souffle          je vous l'écris  il disait

 

   ce rien est pour vous                      pour

  

 

                              cette époque et cette langue pour

                              cette terre et ce vide pour

                              cette part d'oubli et d'abandon pour

                              cette peau et cette plaie il disait

                              ce rien est pour vous qui n'avez

 

            plus rien à perdre il disait

 

 

       ce rien               est tout entier                          pour vous à crever

 

              pour la faiblesse              des mots et de la voix

 

   les miens il disait les miens                        je vous les offre avec      

 

                                   ma faiblesse avec              

 

              mon rien                  tout entier à la table           du désastre

 

il disait non              pas encore il disait                        oui

 

                 tout reste encore                        à finir

 

                  dans cet inachevé qui nous sert                    de cuisine de l'enfer

 

                                                                             au quotidien

 

 

 

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Tapages
  • Tapages
  • : Tapages, c'est les attardés de l'avant-garde. Tapages, c'est du réchauffé, parce que la cuisine c'est pas notre truc. Tapages, c'est ceux qui croient qu'on a encore un corps en état de fonctionner. Tapages, c'est ceux qui pensent que le poème est un corps en action.
  • Contact

Rechercher

Archives

Catégories