Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
8 mai 2011 7 08 /05 /mai /2011 12:15

 

 

 

 

si je commence pour te parler par inventer ici même une cuisine

c’est que je sais par avance que les formes d’existence exigées par la méconnaissance de ce qu’est savoir

et faire connaissance

sont à faire connaître avant même de pourvoir espérer tenir d’une seule main forte

et solidairement toujours

la politique et le langage

d’une chaise vide à une bouche éclose pendant son silence

 

alors l’identique

ne peut tenir lieu de viatique puisque l’un

vers l’autre parler

change incessamment de sens

et que la voix pour aller vers toi est plus sûre

que la main

ou que la marche

puisque la main et la marche ne s’avouent effectivement qu’une fois passé l’événement de la rencontre 

tandis que parler est

de l’événement

l’infini

qui n’a et ne peut avoir

ni commencement ni fin

ou bien n’a

précisément

et simultanément

que des commencements et des fins

 

si bien que parler

entre nous

dans cette hypothèse de cuisine

ne peut arrêter nos définitions à de l’autre et du même

puisque je suis déjà dans ton oreille tel que ma bouche ne me sait pas

et dans ta bouche tel que mon oreille me découvre

 

si bien aussi que le plus petit sens commun est une invention qui flotte dans l’air entre nous en jouant les dures

mais nous savons nous que ce n’est qu’un fantôme

dès lors que nous écoutons autant ce qui passe que le passage lui-même

dès lors que nos oreilles et nos bouches nous disent que ce qui se passe passe par nous et nous transforme

que nous transformer le transforme

et que nous sommes l’événement infini de notre rencontre

alors que le sens commun voudrait à toute force imposer l’idée que seule la rencontre est l’événement

 

ainsi

nous serions à la fois soumis à

et hors de

l’histoire

et notre histoire définitivement ne serait que l’anecdote forclose dont on fait de la littérature

tandis que l’histoire tournerait lentement sur son grand axe mystérieux 

 

 

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Tapages
  • Tapages
  • : Tapages, c'est les attardés de l'avant-garde. Tapages, c'est du réchauffé, parce que la cuisine c'est pas notre truc. Tapages, c'est ceux qui croient qu'on a encore un corps en état de fonctionner. Tapages, c'est ceux qui pensent que le poème est un corps en action.
  • Contact

Rechercher

Archives

Catégories