Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
4 septembre 2011 7 04 /09 /septembre /2011 18:00

 

 

Eau terre sang

Mes yeux regardent à l’intérieur

Traversent les dimensions

Infiltrent paroi amniotique

Jusqu’aux alvéoles et replis multiples

Invente excroissance

Antennes prothèses translucides

Ombilicale raciné

Cheveux volubiles cherchent lumière jusqu’au plafond

 

Synapses externes en mouvement tressées Salées

Glisse l’eau ruisselante

Langage parti

Mots échappés

Désolidarisés

 

Mes organes en vrac

Borborygme de nœud.

Sac d’os dans membrane psychique

Comme un poisson transparent

Poumon en surimpression

 

 

 

Antique Désir amer

Sous les feuilles et coquille vides

Alter trou

Minuscule geste animal

Cri déformé

Phonème triste

Vide fécondé

Giclent les mondes

Flaque des possibles

Source de mon corps

Se mélanger à la cage

 

Chair grise flottante perdue

Extrait organique conscient

Encore là mais Presque plus

 

Rêve de chien de femme et d’escalier

 

Surgit fantomatique

Silhouette effigie inconnue

Pantomime flasque

Projections homoncules

Zig Zag mime burlesque

Tente de me faire sourire

Touchant

Merci

 

 

Fini de pleurer

Résigné

Mourir

Point

 

 


Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Tapages
  • Tapages
  • : Tapages, c'est les attardés de l'avant-garde. Tapages, c'est du réchauffé, parce que la cuisine c'est pas notre truc. Tapages, c'est ceux qui croient qu'on a encore un corps en état de fonctionner. Tapages, c'est ceux qui pensent que le poème est un corps en action.
  • Contact

Rechercher

Archives

Catégories