Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
9 février 2011 3 09 /02 /février /2011 17:46

 

 

 

il y a d’un bout à l’autre il y a toi de là à là et pas tout-à-fait et comme je me jette oui comme je me jette de toi à toi oui comme je me jette suspendu entre toi et toi de là à là comme le peut-être je suis le peut-être de l’entre toi et toi le peut-être du maintenant de toi je me maintiens entre toi et toi dans les balancements de je me jette je me maintenant je me maintiens suspendu à toi


 

 

de ma bouche à ta bouche
un espace de ma bouche à la
tienne un espace de ma bouche à
la tienne je me jette de
ma bouche à la tienne je
désire de ma bouche à      la
tienne quelque chose passe


 

 

il faut décider ta jambe il faut. décider ta cuisse il faut. décider ton bras il faut. décider ta main il faut. décider ta paupière il faut. décider ton ventre il faut. décider ta poitrine il faut. décider tes hanches il faut. décider tes fesses il faut. décider ta bouche il faut. décider tes lèvres


 

 

je suis le lierre autour de toi


 

 

dessiner ton corps dans le décider

il y a un entre

entre le corps et le décider

il y a un entre

entre le corps et le désir


 

 

je parle le tu entre. je parle entre le tu. je parle entre tu. tu entre je parle. tu je entre parle. parle tu je entre. parle je tu entre. entre je tu parle

je parle entre toi et toi


 

 

tout contre : tout contre toi : tout entre contre toi : tout contrôlé : non : tout contre le : oui : tout contre le toi : tout contre le je : tout contre le je t’aime : tout contre entre :

le cheval à bascule du désir


 

(cabbale-eros ghérasim luca)

 

 

 


Partager cet article

Repost 0

commentaires

gilda 21/02/2011 18:33



Gherassim Luca !!!! il faut l'entendre, extraordinaire



Tapages 21/02/2011 23:43



Oui, je l'entends et le vois très souvent : j'écris un mémoire sur lui :-)


 


Yannick



martine_12 21/02/2011 10:25



Une des rares fois où je vole au temps le temps d'ouvrir un blog et je tombe, je chois, je m'écrase sur ce texte merveilleux. Un lierre de jambes et bras, d'émotions et de désirs, de tendresse et
d'amour vivants; une réussite sans pareille dans les élancés, un pas de deux dessinés par des mots.


Un texte qui allie la rareté et la modernité : sublime!



Tapages 21/02/2011 17:11



Ah ! je viens de comprendre de quel texte tu parlais sur le forum CDL ! Et bien merci tout plein pour cette gentille critique ! j'ai encore pas mal de textes de ce type en réserve.


Amitiés,


Yannick T.



Présentation

  • : Tapages
  • Tapages
  • : Tapages, c'est les attardés de l'avant-garde. Tapages, c'est du réchauffé, parce que la cuisine c'est pas notre truc. Tapages, c'est ceux qui croient qu'on a encore un corps en état de fonctionner. Tapages, c'est ceux qui pensent que le poème est un corps en action.
  • Contact

Rechercher

Archives

Catégories